+32(0)486/78.25.12.

Mise en place d’un financement participatif :

Article paru dans La Meuse, le 4 janvier 2019

Participation au 23ème Salon International du Vin et son Village Gourmand au Marché Couvert de HANNUT

premier article paru dans la Meuse, le 26-11-2018

second article praru dans L’Avenir, le 27-11-2018

La Dernière Heure


Surtout appréciés pour les effervescents, les domaines belges s’illustrent aussi dans les blancs

Oui, on fait du vin en Belgique. Et pas que de la piquette, même si la production belge reste relativement confidentielle et que nos breuvages vineux n’ont pas toujours eu très bonne presse.

Mais au fil des ans, comme le bon vin qui s’améliore, nos viticulteurs ont remis l’ouvrage sur le métier, laissé la vigne faire son œuvre et affiné les techniques et assemblages pour proposer des bouteilles dignes de s’aligner dans les concours internationaux.

Le plus connu des vins belges, la cuvée Ruffus, a d’ailleurs réussi l’exploit de s’imposer dans les catégories des bulles dans plusieurs compétitions, prouvant qu’il n’avait rien à envier à certains champagnes. L’appellation champenoise étant en effet protégée géographiquement, c’est de méthode traditionnelle qu’on parle lorsqu’on évoque les bulles en Belgique.

Et c’est d’ailleurs en matière de vins effervescents qu’on excelle, même si certains vins tranquilles commencent aussi à conquérir leurs lettres de noblesse. Si les bulles belges ont autant la cote, c’est parce que nos producteurs ont eu le bon goût de faire appel au savoir-faire de maîtres en la matière, mais aussi et surtout parce que nos sols et notre climat sont proches de ceux de la champagne. Logique, donc, de voir l’essentiel de la production belge se concentrer sur les vins blancs, qu’ils soient mousseux ou non.

Chaque année, la Vereniging Vlaamse Sommeliers (Association des Sommeliers Flamands) décerne ses lauriers aux meilleures bouteilles du pays. Frontière linguistique oblige, les vins du Nord du pays y sont majoritairement représentés et donc primés. Seuls les vins commercialisés (300 litres de production minimum) y ont été présentés. Au total, 20 domaines et 32 vins ont été auréolés d’une médaille d’or.

 

Le palmarès 2016

 

Château Bon Baron :

Acolon 2014 et Auxerrois 2014

Clos Les Ramiers :

Chardonnay Barrique 2014 et Chardonnay Musqué 2015

Domaine du Chant d’Eole :

Brut Blanc de Blancs 2014 (mousseux) et Brut Rosé 2014 (mousseux)

Entre-Deux-Monts :

Wiscoutre 2014(mousseux) et Bacquaert Brut 13+14 (mousseux)

Jos Daems&zonen :

Josephine Brut Rosé 2013 (mousseux)

Kluisberg :

Pinot Gris 2015 et Pinot Blanc 2015

Schorpion :

Zwart Brut 2012 (mousseux)

Vigna :

Johanniter Barrique

Vignoble des Agaises :

Ruffus Brut Sauvage (mousseux) et Ruffus Blanc de Blancs (mousseux)

Wijndomein Aldeneyck :

Chardonnay Heerenlaak 2014 et Pinot Brut 2014 (mousseux)

Wijndomein Crutzberg :

Chardonnay Barrique 2015 et Brut Rosé 2014 (mousseux)

Wijndomein Hoenshof :

Cuvée Pinot 2014

Wijndomein Kitsberg :

Chardonnay krachtig 2015

Wijndomein Nobel :

Johanniter Bronner 2015

Wijndomein Pietershof :

Chardonnay et Brut de Crindael (mousseux)

Wijndomein Waes :

Bianca Solaris 2015

Wijngoed De 3 Fonteinen :

Cuvée rood 2015

Wijngoed Zilver Cruys :

Wipers Pinot Noir – Cuvée des deux Henri 2015 et Wipers Brut Nature (mousseux)

Wijnhoeve d’Hellekapelle :

Chardonnay 2015

Wijnkasteel Genoels-Elderen :

Chardonnay Goud 2013, Chardonnay Blauw 2014, Zwarte Parel Brut 2012 (mousseux)

© DR

 

V. S.

La Dernière heure